mail: elywann@orange.fr

TEL: 09 715 523 54

 URGENCE
06 237 741 97


accueil electrolyseur de sel pour piscine

modeles electrolyseurs pour piscine

electrolyseur de sel pour piscine elywann


l'electrolyse du sel et la piscine, comment fonctionne

aide pour bien utiliser un electrolyseur dans sa piscine


accessoires piscine avec un electrolyseur de sel

electrolyseur elywann origine



 

MILIEU PISCINE:
LE PRINCIPE DE L'ÉLECTROLYSE




ÉLECTROLYSEUR DE SEL
en savoir plus

CELLULE D'ÉLECTROLYSE
en savoir plus

FONCTIONNEMENT
en savoir plus

RÉSUMÉ DES AVANTAGES
en savoir plus





RETOUR ACCUEIL




Cellule des modèle PRO et Excellence. Celle-ci a 13 plaques pleines en titane. On discerne bien le filetage, ce qui permet une installation simple. 
La dimension de chaque plaque est de 200mm x 60mm

 

Un traitement efficace, naturel, économe, qui procure une eau saine. C'est actuellement la méthode naturelle la plus efficace pour désinfecter l'eau de sa piscine et aussi la moins polluante pour l'environnement. L'eau reste douce pour la peau et elle est parfaitement cristalline. Elle est également plus agréable par le fait que sa composition se rapproche de nos valeurs biologiques. L'entretien de l'eau de votre piscine devient moins contraignant et ne nécessite plus votre présence pour ajouter des galets ou des produits chimiques. 




 



 

L'achat d'un système à électrolyse au sel est souvent effectué par des personnes allergiques au chlore, qui leur irrite la peau et leur rougit les yeux au point que cela devient une gêne. Une eau traitée par électrolyse au sel procure un certain confort de baignade, apprécié par beaucoup de connaisseurs.

Elle est plus efficace que les ultras-violet pour lesquels il faut ajouter des produits anti-algues, plus efficace que les produits chimiques, plus efficace que l’ionisation cuivre ou argent et ne risque pas de vous transformer en schtroumpf (argyrie) à cause des sels d’argent. Note 1

Une piscine peut être maintenue dans un excellent état de propreté par simple adjonction d'une certaine quantité de sel marin (entre 3 et 4 g par litre). Le taux de sel reste très bas. C'est ce sel qui est à la base de la désinfection. De lui seront extraits ses deux constituants principaux, pour les transformer et les utiliser. Un peu comme dans notre corps, alors que nous avons faim. Celui-ci secrète naturellement du suc gastrique. Dans la lumière des tubes glandulaires de notre estomac du chlore est extrait de notre sang puis recomposé pour former de l'acide chlorhydrique. Dans la piscine, pour extraire et transformer le chlore du sel il faut un électrolyseur et une cellule d'électrolyse.



 




Ici exemple montage modèle Essentiel ou PRO


La cellule d'électrolyse est un corps composé qui permet à l'eau de piscine légèrement salée d'entrer et de sortir. Cette cellule contient des plaques en Inox, en titane, ou en titane revêtu de métaux précieux. La cellule d'électrolyse permet de séparer la soude et le chlore que contient le sel pour le transformer en javel. Cette réaction qui intervient entre les plaques (que l’on appelle électrodes) se situe dans la chambre d’électrolyse. 




Une cellule d'électrolyse contient des plaques en Inox, en titane, ou en titane revêtu de métaux précieux. La cellule Elywann contient des plaques pleines en titane recouvertes de métaux précieux.


La cellule d'électrolyse permet de séparer la soude et le chlore que contient le sel pour le transformer en javel. Cette réaction qui intervient entre les plaques (que l’on appelle électrodes) se situe dans la chambre d’électrolyse. Sur cette cellule qui a été coupée vous pouvez voir 7 plaques pleines.




Avant d’aller plus loin, il faut expliquer ce que sont chaque éléments et comment ils fonctionnent.






 


 

ÉLECTROLYSEUR DE SEL 



 



 

Un électrolyseur est un appareil électrique ou électronique (pour les plus performants) qui alimente en courant continu une cellule d'électrolyse. Ce courant peut être impulsionnel ou pas, l’essentiel est qu’il circule dans un certain sens de manière continuelle. Quelques uns sont des chargeurs de batterie et d’autres sont de véritables appareils avec des fonctions spéciales. La présence d’un microprocesseur ne signifie pas que l’appareil soit bon, pour qu’il le soit il doit réaliser des fonctions spéciales. Le courant qui circule dans une cellule d’électrolyse peut être très élevé. C’est un courant continu, par opposition à celui que l’on appelle alternatif. Ce courant provient de l’alimentation générale de la maison. Pour le transformer en courant continu, il existe plusieurs procédés.

  • Redressement par diodes
  • Redressement par thyristors
  • Redressement par alimentation à découpage


 


Redressement par diodes


Le redressement par diodes produit beaucoup de chaleur et il faut lui adjoindre un circuit complémentaire pour contrôler le courant. Les électrolyseurs qui sont des chargeurs de batterie ont un redressement par diodes. Mais comme ils ne contrôlent pas le courant, les fabricants ont recours à une astuce électrique qui est la suivante. 

Ils utilisent un transformateur dont le primaire initial 230volts-15 volts devient 330-300-270-230 vers 22 volts. De cette façon et à l’aide d’un seul commutateur l’utilisateur peut régler le courant.



Redressement par thyristors


Le redressement par thyristor consiste à découper les alternances redressées pour alimenter la cellule d’électrolyse. Il s’agit d’un procédé classique très gourmand en énergie, d’un dispositif très rayonnant en parasites, mais assez fiable tout en étant destructeur pour la cellule d’électrolyse.


Redressement par alimentation à découpage

Bruit généré qui se transforme en ondes radio


Le redressement par alimentation à découpage. Il a 2 méthodes mais les deux sont extrêmement polluantes sur un plan électromagnétique. Non seulement polluantes, mais dangereuses aussi. L’auteur de ce site le sait bien parce qu’il s’agit là d’une de ses spécialités. Si bien que le pool terre est absolument indispensable. La première méthode consiste à découper la tension 230 volts de votre circuit maison à raison de 80000 à 120000 fois par secondes avec un tore de conception spéciale. En sortie il est fait usage d’une diode et d’un gros condensateur. On peut se passer de celui-ci avec une cellule d’électrolyse. L’autre méthode plus sécurisée consiste à transformer la tension secteur 230 volts en 20 à 24 volts puis de découper celle-ci à une fréquence comprise entre 70000 et 300000 fois par seconde. Ce dernier procédé est un peu moins polluant, moins dangereux pour la santé et un peu plus sécurisant. 

Grâce à ces deux procédés, la tension aux bornes de la cellule d’électrolyse peut varier de 0 à 24 volts. Ainsi, il peut être réalisé un mode de fonctionnement ralenti. Ce mode de fonctionnement ralenti n’est pas bon, car la cellule d’électrolyse ne se détartre pas ou peu lors de l’inversion de polarité. Il existe un autre procédé d'alimentation de la cellule d'électrolyse.






Le switch mode




C'est la même méthode que l'alimentation à découpage mais sans un composant que l'on appelle condensateur et sans self de filtrage. C'est plus économique. Ce procédé est utilisé dans l'industrie car à l'aide d'un câblage spécifique il y a moins de courant qui circule et par conséquent moins de gros fils. Ce procédé a besoin d'une tension plus élevée pour fonctionner correctement.

C'est pourquoi les tranches des plaques de titane sont recouvertes d'un isolant sans quoi elles se dissoudraient dans l'eau de piscine. Le procédé consomme autant d'énergie qu'une alimentation à découpage mais en plus il est extrêmement polluant en ondes électromagnétiques. Il est indispensable d'installer ce type de produit à au moins 10 mètres d'une chambre à coucher.  





 
 Redressement spécifique

C’est le mode d’alimentation choisi par Elywann pour s’affranchir de tous les inconvénients ci-dessus. C’est un mode d’alimentation breveté, qui gère la puissance sans rayonnement électromagnétique. Le rendement et la sécurité sont les meilleurs qui soient actuellement disponibles sur le marché de l’électronique. Si bien que l’électrolyseur chauffe peu, qu’il peut être noyé dans la résine et par conséquent immergé. En cette époque d’économie d’énergie aucun système sur le marché ne l’égale en termes d’efficacité, de rendement, de sécurité.



 

 



 
 Fonctions à réaliser par un électrolyseur 

Une fois que l’électrolyseur alimente la cellule d’électrolyse, il peut réaliser des fonctions spéciales mais les fonctions essentielles sont les suivantes :

  • Inversion de polarité. En moyenne et après 40 ans de recul dans le monde de l’électrolyse piscine, l’inversion de polarité doit être de 3 heures. Elle peut être rallongée si l’eau de piscine est douce à très douce. Il n’est pas déraisonnable de faire une inversion de polarité après 12 heures ou 24 heures ou plus si votre eau est très douce. Qu’est-ce que signifie inversion de polarité ? La cellule d’électrolyse se comporte comme une batterie, elle doit être alimentée en + et en -. Après quelques minutes de fonctionnement, l'électrode qui est dans la cellule d'électrolyse commence à se recouvrir de carbonates. Après 3 heures d'activité, la production de désinfectant a beaucoup diminué. Pour maintenir la production de désinfectant, les électrolyseurs sans inversion de polarité surcharge l'électrode ce qui accélère sa destruction. Si cela n'était pas fait, la piscine ne serait pas désinfectée. Après quelques heures, la cellule d'électrolyse ne produit plus et il faut ôter le tartre qui la recouvre. Tous les jours ou 2 fois par jour, il faut le décoller en inversant manuellement la polarité. Ces défauts graves disparaissent avec l'inversion de polarité automatique. L’inversion de polarité consiste à alimenter la cellule de manière opposée. La borne + est désormais reliée au moins de l’alimentation, et la borne - est reliée au plus. Après environ 3 minutes (parfois moins) le tartre est totalement décollée si l’alimentation est correcte. 

  • Réglage de la puissance. C’est une fonction indispensable sans quoi vous risquez de vous trouvez à blanchir votre maillot de bain… · 

  • Détection arrêt débit. En cas de fausses manœuvres, et hélas cela arrive souvent que nos enfants ou petits-enfants jouent avec les vannes… l’appareil doit pouvoir détecter un arrêt débit. Mais attention, détecter un arrêt débit ne signifie pas ouvrir les vannes. Vous allez rire mais il y en a qui font le reproche que l’électrolyseur n’ouvre pas les vannes ! 

  • Fonctions complémentaires.  Elywann intègre les fonctions suivantes:


Production automatique de désinfectant en fonction de la température de l’eau de votre piscine 

Détections : arrêt débit, débit minimum, température, quantité de sel, manque de sel, excès de sel 

Dépolarisation des anodes avant inversion de polarité 

Détection fermeture volet roulant (mode silent) 

Protection foudre 

Disjoncteur réarmable 

Limitation automatique de la production de désinfectant


  • Fonctions spéciales. Celles qui optimisent le fonctionnement :


Boîtier de petite taille submersible, IP67 

Cellule d’électrolyse filetée multi-positions (pas de collage) 

Fonction désinfection choc débrayable automatiquement 

Variation automatique de l’inversion de polarité en fonction de la dureté de l’eau 

Affichage de la quantité de sel 

Affichage de la quantité de désinfectant 

Économe en énergie 

Étalonnage sonde ampérométrique 


 



 


 

 CELLULE D'ÉLECTROLYSE 



 

 



 

La cellule d'électrolyse est un boîtier d'une forme quelconque dans laquelle entre et sort l'eau de la piscine. Les meilleures cellules sont celles qui ont une entrée et une sortie qui permettent une bonne circulation de l'eau (c'est à dire que l'entrée et la sortie sont à peu près de la même dimension que la chambre d'électrolyse), sinon il y a un risque d'entartrage ou de destruction assez fort des plaques de titane. Le coût d’une cellule est très variable et dépend de ce qui suit:

  • Durée de vie. Les premiers prix ont une faible durée de vie, environ 1500 heures, puis viennent les cellules qui ont entre 4500 à 6000 heures de fonctionnement. Très rares celles qui ont une durée de vie de 10000 heures. Bien entendu, la durée de vie s’exprime en heures de fonctionnement à 100%, et pour une inversion de polarité de 3h, ce qui n’est jamais écrit sur les publicités. Ainsi, moins longue est la durée de vie moins chère sera la cellule.

  • Il y a aussi des cellules qui sont sans inversion de polarité et 1 électrode sur 2 seulement est recouverte de métaux précieux, ce qui explique le prix réduit. Cette électrode non recouverte sera d’un matériau basique comme l’inox ou du titane nu.

  • Il y a également des électrodes grillagées. Ce qui fait de 30 à 60 % en moins de matériaux actif. La production est bonne mais la durée de vie faible.

Le coût d’une cellule dépend principalement de ces paramètres auxquels il faut ajouter la main d’œuvre et les tests.

Une fois que la cellule d'électrolyse est mise en place, il faut l'alimenter pour séparer la soude et le chlore que contient le sel dans l’eau. La tension d’alimentation (voltage) est comprise entre 9 et 24 volts en fonction des fabricants. Quelques uns d’entre eux ont choisi une alimentation inférieure ou égale à 12 volts, car au delà de cette valeur se produit un phénomène physique appelé « tension de pincement ». C’est la valeur au delà de laquelle le titane se dissout dans l’eau.

Une fois alimentée, le courant qui circule dans la cellule est fonction du mode de câblage choisi à l'intérieur de la chambre d'électrolyse.

Chambre d’électrolyse et électrolyse de l’eau salée (copyright 2007)

Dans la cellule, il y a des plaques de titane et c'est par abus de langage que l'on emploie le terme cellule d'électrolyse alors qu'il s'agit en fait d'une chambre d'électrolyse.

La chambre d'électrolyse est constituée au minimum d'une anode et d'une cathode (que l’on peut appeler électrode). Elles sont fabriquées à partir de plaques de titane recouvertes d'une couche constituée de métaux rares du groupe platine qui sont de l'iridium et du ruthénium pour un fabricant et de l'oxyde de ruthénium pour un autre. Une cellule Elywann peut contenir de 3 à 13 électrodes d’une surface utile de plus d’un dm² .

Le titane choisi pour Elywann et qui entre dans la composition de la chambre d'électrolyse est de très haute qualité. Ensuite, il y a un procédé très spécial mis en oeuvre, un changement de procédé affecte durablement les plaques. Voici un procédé de fabrication pour un fabricant: les plaques de titane sont d'abord très légèrement abrasées puis nettoyées dans des solvants spécifiques. La première couche appliquée est de l'iridium et du ruthénium respectivement à environ 95% et 5%. Cette couche est essentielle et un grand soin est pris. Ensuite la plaque est cuite à une température gardée secrète et il se forme une couche semblable à de la céramique. Successivement d'autres couches seront appliquées puis cuites, jusqu'à 12, avec une proportion de l'iridium allant en diminuant et la proportion de ruthénium allant en augmentant. Sur chaque lot fabriqué, il est extrait un échantillon qui est placé en tests. Si le lot répond qualitativement à la batterie de tests, il est validé.

Elywann effectue d'autres tests qui viennent compléter ceux qui sont effectués par le fabricant. Ils visent à sélectionner et assurer la très haute qualité des plaques qui constituent la chambre d'électrolyse. Dans des circonstances de fonctionnement difficiles, ces plaques ont une durée de vie de 15000 heures. Dans une situation optimale de fonctionnement (courant pulsé, sans inversion de polarité) on peut dépasser 45000 heures. Les plaques choisies pour Elywann sont planes et pleines et non creuses ou grillagées comme les modèles en provenance d'Inde, de Chine ou d'Australie. Ce choix fait que cela est un plus cher mais la qualité est accrue. Elywann est un produit haut de gamme, il est fait pour durer.

Lorsque les plaques de titane sont alimentées, un courant circule de la cathode vers l'anode au travers de l'électrolyte composée d'eau et de sel (+ les minéraux contenus dans l'eau qui alimente la piscine) . Si une plaque est insérée entre la cathode et l'anode, elle se polarisera sur chacune de ses faces à la manière d'un condensateur, et l'on parle alors de dipôle.

Après la mise sous tension les plaques se polarisent selon la figure ci dessous

 

 

L'échange ionique dans la chambre d'électrolyse contribue à fabriquer du chlore gazeux qui se recombine avec l'eau salée. Selon la valeur du pH, on trouve en sortie de la chambre d'électrolyse une valeur plus ou moins élevée d'acide hypochloreux qui est un désinfectant puissant et de l'hypochlorite de sodium (javel). La quantité d'HOCl produite découle de plusieurs facteurs qui sont:

  • le pH de l'eau

  • la température

  • le courant qui circule entre les plaques

  • la vitesse de l'eau

  • le mode de connexion

  • la dimension des plaques en titane

En fonctionnement, un dégagement de chaleur s'ensuit ainsi que la modification du pH et une formation d'oxygène. Ceci implique une circulation d'eau sur la surface des plaques afin qu'il n'y ait pas de dégradation irréversible du ruthénium et de l'iridium. Selon la qualité de l'eau, il apparaît que du calcium se fixe sur l'une des faces de chaque plaque de titane. C'est pourquoi il est vivement conseillé d'avoir un système avec inversion de polarité automatique.

Cellule autonettoyante

On dit qu'une cellule est auto-nettoyante parce que quand une inversion de polarité se produit, le calcaire qui a pu se déposer est automatiquement décomposé.



 


 

 FONCTIONNEMENT



 



 
Fonctionnement de la cellule d'électrolyse

Comment cela se passe-t-il ? La première fois qu'on l'utilise, dans sa piscine, on ajoute 4 grammes de sel par litre que l’on trouve chez les pisciniers. Commencez toujours par mettre les 2/3 de la quantité, puis vous effectuez un relevé avec une bandelette Aquacheck white. L'expérience montre, que le volume de la piscine est très souvent surestimé.









     
Volume Piscine
en m3
30 40 50 60 70 80 90 100      
Quantité en kg 120 160 200 240 280 320 360 400      
                       

Il peut s’agir d’un sel stabilisé ou pas. Le sel non stabilisé est celui que l’on trouve en grande surface pour les adoucisseurs. Il convient très bien car il est presque pur et pas cher. Ensuite, on laisse le sel se mélanger à la piscine et pour cela on actionne la pompe de filtration pendant 24 à 36 heures. Au préalable et plus particulièrement si vous avez eu des algues avant d’utiliser un électrolyseur de sel, il faut procéder à ce que l’on appelle une "chloration choc".

Cela consiste à mettre du <chlore> sans stabilisant dans la piscine, de manière à avoir entre 3 et 4 mg par litre. Si vous n'en trouvez pas, vous pouvez mettre 3 à 4 berlingots de concentré javel par tranche de 10m3. Si vous ne disposez pas d’un régulateur de pH, après que le sel soit dissout, vous effectuez un relevé pH puis vous le  stabilisez à environ 7,3. Ensuite, vous mettez en marche l'électrolyseur sans arrêter la filtration pendant 24 heures. L’électrolyseur et la filtration fonctionne en même temps puisque l’électrolyseur est asservi à la filtration. Ensuite, il faut passer au mode normal. 

En pratique, il est admis qu'une cellule d'électrolyse doit pouvoir fournir de manière régulière 2 g de chlore par tranche de 10 m3 et par heure de fonctionnement de la pompe de filtration. La formule empirique du nombre d'heures de fonctionnement de la pompe de filtration est: 

  • température de l'eau / 2. 

Prenons un exemple: la température de l'eau est de 28 degrés. Le temps de fonctionnement de la pompe de filtration est température/2 donc 14 heures. L'électrolyseur étant asservi à la pompe de filtration (voir conseils d'utilisation), il va fonctionner pendant 14 heures. Ce choix pratique était basé sur l'expérience et date de l’époque où les pompes avaient un faible débit. Aujourd’hui en raison de l’économie d’énergie à réaliser il faut procéder autrement. 

Reprenons notre exemple mais en sachant que la pompe a un débit de 16m3/h. Le volume minimum à filtrer est de 2 fois le volume de la piscine. Vous avez une piscine de 75m3, il faut donc filtrer 150m3. A raison de 16m3/h il faudra moins de 10 heures de filtration. Il y a donc 4 heures de fonctionnement de pompe d’économisées. Or, notre électrolyseur ne va plus fonctionner 14 heures mais 10 et c’est beaucoup moins. C’est pourquoi il faudra surdimensionner la production. 



 



 
Quantité de sel à ajouter 


 



 

La quantité de sel à ajouter est plus importante en début de saison, car les pluies d'hiver ont dilué la quantité nécessaire, qui rappelons le doit se situer entre 3 et 4g par litre. Lors du nettoyage du filtre un peu de sel est perdu mais a peu d'incidence. C'est bien de débuter avec 4,5 g par litre en début de saison, car vous ne vous en occupez plus jusqu'à l'automne. 



 



 
Pool-terre ou Aqua-terre 


 



 

La plupart des électrolyseurs du marché ont l'une de leurs électrodes qui est à la terre. Si bien que le courant circule dans l'eau. Si vous mettez votre main ou votre pied dans l'eau et qu'avec votre autre pied ou main vous avez le pied à la terre, le courant va  aussi circuler dans votre corps. Vous allez ressentir une légère décharge désagréable. Si vous utilisez ce type d'électrolyseurs ce sera nécessaire. Il y a aussi ceux qui produisent un fort rayonnement électromagnétique, et par effet condensateur l'effet désagréable sera pire. Elywann ne fonctionne pas comme cela et n'a pas besoin de pool-terre.  



 



 
Stabilisant ou pas 


 

L'hypochlorite de sodium qui a été fabriqué va se recomposer en sel sous l’action des rayons ultras-violet qui proviennent du soleil et des agents pathogènes ou des algues qui seront détruits. Le temps de contact pour détruire une bactérie très rapide mais la durée de vie très courte. Le stabilisant rend l’hypochlorite moins efficace mais permet une action plus longue dans le temps. La question de savoir si l'on met du stabilisant ou pas dépend de nombreux paramètres. Parmi ceux-ci:

  • Le volume de la piscine
  • le temps de filtration ou le volume filtrée qui circule dans la cellule d'électrolyse
  • souhaite t-on avoir une eau très désinfectante ou désinfectée

Si on a une piscine qui est inférieure à 100 m3 et si l’on est favorable au non emploi des produits chimiques cela suffira dans la majorité des cas. Sinon, il faut ajouter du stabilisant au sel. On peut toutefois se passer de ces produits. Pour cela:

  • toute l'eau doit passer dans la cellule et ne pas être dérivée dans un by-pass
  • le pH doit être correct
  • le temps de fonctionnement de la filtration suffisant
  • découper le temps de filtration pour filtrer aussi en soirée lorsqu'il n'y a plus d'UV

Quantité de stabilisant à ajouter

Si l'électrolyseur et sa cellule ne sont pas sous-dimensionné 15 mg par litre suffisent ne dépassez pas 25mg/litre. Et si vous lisez par ailleurs 75 ou 100mg par litre il s'agit d'une stupidité. Vous aurez de l'hypochlorite dans la piscine mais il sera inactivé et ne vous servira à rien ou presque pas. 



 



 
Usage d’un régulateur de pH


 



 

L'électrolyse de l'eau salée est redoutablement efficace si le pH de l'eau est proche de la valeur 7. C'est pourquoi il est indispensable que le pH soit à peu près constant et compris entre 7,2 et 7,4. Ces valeurs sont bonnes pour la peau. Pour ce faire il faut réaliser un contrôle régulier car l'électrolyse de l'eau salée a tendance à faire monter le pH. Si l'eau n'est pas douce à très douce un régulateur de pH sera peut-être indispensable. Le pH doit de toute manière être régulé et ce quelquesoit le système de désinfection que l'on possède. Il y a des astuces qui sont données si vous cliquez sur l'onglet <AIDE ET SUPPORT>.



 



 
Débit et by-pass


 



 

Afin de ne pas endommager la pompe de filtration, il est souhaitable de mettre en oeuvre un by-pass si le débit de celle-ci est trop élevée.



 

 



 
Floculation


 



 

Le désinfectant détruit progressivement les cellules des bactéries, des peaux mortes, des cheveux, etc... et chaque fois il divise ce petit monde en particules extrêmement fines. Si le système de filtration n'est pas performant, au bout de quelques mois l'eau devient légèrement trouble. Si bien, qu'il faut ôter ces particules protéiques en les retirant de la piscine à l'aide d'un floculant. En fonction de la fréquence de la baignade et du volume de la piscine, il faut floculer tous les 15 jours ou tous les mois. Pour ne pas floculer, il faut utiliser un filtre fin, ou une chaussette spécifique. Un filtre qui réduit le passage à 1 ou 2 micromètres convient très bien.



 




 


 

 RÉSUMÉ DES AVANTAGES



 



 



 

Ce chlore actif naturel après avoir détruit les bactéries et micro-organismes de la eau se reconvertit naturellement en sel sous l'action des UV du soleil. L'ajout de sel complémentaire reste faible. Cela est fonction du volume de la piscine et l'on peut dire qu'il faut entre 15 et 30 euros de sel par an si la piscine est couverte.

 

Résumé des avantages de cette technique

L’acide hypochloreux produit par la cellule est un oxydant très puissant, il est:

  • Bactéricide (bactéries gram+ et gram-) en les oxydant 

  • Sporicide

  • Fongicide en bloquant l'activité enzymatique

  • Virucide en attaquant les virus au niveau des liaisons aminées des protéines.

  • Déodorant lorsque les chloramines présentes dans l'eau de piscine sont détruites entre les électrodes et libèrent le chlore qui sera de nouveau utilisé.

  • Toujours actif contrairement aux produits stockés

L'électrolyse a aussi une action. 

  • Le champ électrique oxyde les polluants

  • produit un peu d'ozone qui crée un trou dans la membrane cellulaire des bactéries et les tue 

  • La cellule d'électrolyse produit de l'oxygène naissant (près de 10%) qui oxyde les polluants 

  • Les bactéries, virus et algues sont soumis à un puissant champ électrique qui les détruit ou affecte leur résistance immédiatement

Résumé des avantages de cette méthode
  • Elle rend l'eau saine et limpide.

  • Plus d'irritations des yeux, d'allergies, de dessèchement de la peau, d'odeurs, de décolorations de maillots et des cheveux.

  • Plus besoin de produits chimiques (Chlore, anti-algue, etc...)

  • Plus de corvées de manipulations de produits chimiques, plus de soucis d'entretien

  • Pas de transport et de stockage délicat

  • L'effet est immédiat et il n'y a pas de latence d'action comme avec les Ultraviolets

  • Économique (jusqu’à 85% d’économie), écologique, efficace.

  • Facile d'utilisation. Seule une correction de pH sera éventuellement nécessaire.

  • Plus besoin de rajouter de produits rémanents comme avec les ultras-violets

  • Protection de l'environnement



 



 
Résumé du procédé

Pour désinfecter une piscine le procédé de l'électrolyse de l'eau salée est utilisé. L'électrolyse est une méthode qui permet de réaliser des réactions chimiques grâce à une activation électrique. C'est le processus de conversion de l'énergie électrique en énergie chimique. Un électrolyseur utilisé pour désinfecter une piscine est constitué de 2 systèmes (qui peuvent être inclus dans un coffret unique):

  1. Un système qui convertit l’alimentation alternative (230VAC), celle qui alimente une maison, pour fournir une source de tension continue (24 volts par exemple). 

  2. Un système qui va utiliser cette source de tension et la convertir. 

Il y a différents modes opératoires pour un électrolyseur. Nous allons décrire le plus courant : l’électrolyse de l’eau salée d’une piscine, qui contient 3g de sel par litre. L’eau de la piscine qui est légèrement salée doit passer dans un système qui va décomposer le sel (le sel est constitué de sodium et de chlore). Ce système s’appelle cellule d’électrolyse et l’endroit où se produisent les réactions chimiques s’appelle chambre d’électrolyse.

La cellule d'électrolyse est un boîtier d'une forme quelconque dans laquelle entre et sort l'eau de la piscine. La chambre d'électrolyse est constituée au minimum d'une anode et d'une cathode (que l’on peut appeler électrodes). Elles sont fabriquées à partir de plaques de titane recouvertes d'une couche constituée de métaux rares du groupe platine qui sont de l'iridium et du ruthénium. Ces métaux sont choisis à cause de leur dureté et résistance vis à vis des réactions chimiques qui se produisent. Une chambre d’électrolyse peut contenir 2 à 40 électrodes voire plus dans certains cas.

Lorsqu'une cellule d’électrolyse est alimentée par une source de tension continue, il y a un courant qui circule. Ce courant permet la dissociation des constituants du sel. Les atomes de soude et de chlore. La dissociation se fait à une vitesse proche de celle de la lumière. Toujours est-il qu’en sortie d’une chambre d’électrolyse l’eau salée se trouve transformée et l’on y trouve :de l’oxygène, un peu d’hydrogène, de l’hypochlorite de sodium (puissant désinfectant), des atomes libres de soude (qui font monter le pH). 



 



 
Note 1:

L'électrolyse du sel est plus naturelle et plus efficace pour d'autres raisons encore. 

Plus naturelle: l'ionisation cuivre-argent doit permettre de libérer des ions cuivre à raison de 0,5 à 1 mg par litre et des ions argent à raison de 1 à 10 µg par litre. Or une fois que l'ionisation a débuté il n'y a pas de moyens de contrôler que la quantité nécessaire soit atteinte, les moyens mis en oeuvre qui existent sont des artifices. Le contrôle est possible mais excessivement cher. Par conséquent, l'ionisation fait que de plus en plus de cuivre et d'argent inutile se libère dans la piscine. Ce qui sature la piscine en métaux et pollue l'environnement en cas de vidange de filtre ou de piscine.

Plus efficace: étant donné les concentrations nécessaires, il faut plusieurs jours ou semaines (en fonction du système) pour atteindre une quantité nécessaire et suffisante  pour la désinfection. Durant cette période, la piscine est livrée à elle même et à ces petites créatures... C'est pourquoi l'ionisation vient souvent en complément de l'électrolyse au sel. Mais pourquoi compléter un système qui se suffit à lui seul?



 
Retour haut de page